De Kaikoura au Marlborough Sounds

De Kaikoura au Marlborough Sounds

Nous avons dit au revoir à John et Mary et bientôt c’est à l’île du Sud que nous ferons nos adieux. Nous sommes sur cette même route que l’on avait prise 7 mois auparavant. Et aujourd’hui encore, la ville de Kaikoura nous appelle. Elle nous appelle pour prendre le temps d’explorer cette zone entre terre et mer. Montagne d’un côté et mer de l’autre : un beau mélange. Tout comme la première fois, on décide de revenir sur la péninsule de Kaikoura mais cette fois-ci en longeant la côte à pieds (Kaikoura Peninsula walkway, pour être exact). Une petite balade de 11km qui mène sur la crête des falaises qui bordent l’océan et qui donne une vue imprenable du tableau « Entre terre et mer ». Le sentier offre deux possibilités : continuer par les crêtes des falaises ou par le bas. On a choisi de continuer par le bas des falaises pour aller saluer nos amis les phoques. Certains jouent, plongent, nagent et une grande majorité fait la sieste. Nos amis les phoques sont fidèles à eux-mêmes. Un peu plus loin sur le chemin, c’est une toute autre colonie que l’on rencontre : les mouettes ! De calme et tranquille, nous sommes passés à bruyantes, hystériques et odorantes. Si les phoques sont le cannabis de l’océan, les mouettes en sont l’ecstasy. La scène est assez impressionnante. On emprunte les crêtes pour faire le chemin retour et la vue est magnifique.

La route entre Kaikoura et Blenheim est toujours en travaux et toujours aussi belle. Le point positif des travaux c’est qu’ils vous font ralentir. Rien de mieux pour pouvoir profiter des paysages. Nous sommes en route vers les Marlborough Sounds : là où Terre et Mer ont fusionné pour donner des vallées remplies d’eau salée.

L’une des randonnées les plus célèbres de Nouvelle-Zélande, se trouve ici : la Queen Charlotte track. Il faut 4 jours de marche pour la parcourir en entier et malheureusement on ne dispose pas de 4 jours. C’est pourquoi on décide de ne faire qu’un petit morceau du sentier ainsi que plusieurs petites balades. Le bout de sentier de la Queen Charlotte track nous emmène au point de vue nommé Ohanau et qui, selon les dires, serait le meilleur point de vue de la randonnée. On ne peut pas vraiment répondre objectivement à cette question puisqu’on n’a pas vu les autres points de vue qu’offre la Queen Charlotte track. En revanche, on confirme : c’est splendide ! Le sentier comme le point de vue d’ailleurs. Les paysages forestiers se mêlent gracieusement aux paysages côtiers et le panorama à 360 sur les nombreuses baies est superbe. La Nouvelle-Zélande abrite de nombreux trésors de la nature…

Ce soir est notre dernière nuit sur l’île du Sud. Une dernière nuit sur un freecamp aux airs de Tetris. Le Collins Memorial Reserve et le seul freecamp à proximité du terminal de Ferry de Picton alors autant vous dire qu’il est prisé. Il n’y a de la place que pour 12 véhicules autorisés. Ce soir nous sommes une bonne vingtaine.

Le ptit, notre Pierrot, nous a rejoint. On ne l’a pas revu depuis un mois mais nos retrouvailles ressemblent à des retrouvailles après plusieurs années de séparation. Et c’est avec beaucoup de nostalgie et un ptit pincement au cœur qu’on fait tous les 3 nos adieux à cette belle île du Sud. 10 mois à y vivre, à la parcourir, l’explorer … Beaucoup de rencontres, des bons moments, des beaux moments … Que des souvenirs qu’on gardera toujours. Heureusement l’aventure Nouvelle-Zélande est loin d’être finie : île du Nord nous voilà !!!

Localisation

Voilà, nous nous sommes de nouveau envolés pour explorer d’autres contrées lointaines. Famille, amis(es), fromages : ce n’est qu’un au revoir. En attendant notre retour au bercail, vous pourrez suivre nos aventures, ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top